17 août 2017

Anna Karénine - Léon Tolstoï



Auteur : Léon Tolstoï
Genre : Romance / drame / historique
Paru en : 1877
Prix : 34€ les 2 tomes
Éditeur : Create Space ( Amazon )
Pages : 902


quatrième de couverture
"Anna Karénine est une jeune femme mariée à Alexis Karénine, fidèle et mère d’un jeune garçon Serge. Anna Karénine se rend à Moscou chez son frère Stiva Oblonski. En descendant du train, elle croise le comte Vronski. Anna tombe amoureuse de Vronski, cet officier brillant, mais frivole. Elle lutte contre cette passion et finit pourtant par s’abandonner avec un bonheur coupable au courant qui la porte vers ce jeune officier. Puis Anna tombe enceinte. Se sentant coupable et profondément déprimée par sa faute, elle décide d’avouer son infidélité à son mari.."

Après ma superbe aventure avec Madame Bovary ( ARTICLE ICI ) j'ai voulu lire un nouveau classique et ce n'est pas le fruit du hasard si je me suis tournée vers Anna Karénine.. J'avais vu le film de Joe Wright il y a quelques années sans vraiment me rappeler la trame de l'histoire et me souviens l'avoir même trouvé bizarre.. Seule l'image de Keira Knightley, superbe, passionnée et excessive m'est restée en tête et m'a résolue à me plonger dans ces 900 pages.. avec l'attente d'un nouveau coup de cœur, digne de celui d'Emma.


Malheureusement le charme n'a pas opéré alors que j'ai trouvé nombre de qualités en Anna, qui est l'antonyme de l'héroïne de Flaubert. Charismatique et d'une beauté frappante, elle dégage une aura séductrice indéniable dont on ne peut se défaire ni en être jaloux tant elle respire la spontanéité et la gentillesse. Ses toilettes luxueuses et hautement recherchées diffèrent totalement de la simplicité dont elle émane et ne se plie jamais aux exigences et à l'hypocrisie de la bourgeoisie russe. Mariée par convenance elle trouvera en Wronsky l'amour, l'attention et la passion qu'elle n'a jamais connu. Son statut de femme infidèle mais surtout les mensonges engendrés par la situation l'étouffent au point de tout avouer à son mari. Assumant ses choix et son amour elle ira à l’encontre des conformités et traversera des périodes difficiles et troubles. Mais l'amour ne mérite-t-il pas quelques sacrifices?


Anna Karénine est intriguante, forte et je comprends Ô combien son succès ! D'ailleurs en la dépeignant je me rends bien compte de son charme et de son attrait. Mais voilà, j'ai été déçue. Un brin par le personnage ( parfois ses choix sont incompréhensibles ! ) mais davantage par l’œuvre de Tolstoï que j'ai trouvée assez lourde. Je m'explique.. Déjà j'ai été assez surprise de voir que le roman ne tournait pas seulement autour d'Anna. Anna Karénine, quel titre bien trompeur ! Dans ce roman il est question d'une galerie assez impressionnante de personnages. Et bien que trois couples se détachent de l'histoire je m'y suis perdue plus d'une fois entre les différents liens qui subsistent entre eux. Accouplé à cela les noms à consonances russes m'ont assez perturbée. D'une part parce qu'il sont nombreux mais aussi parce que Tolstoï choisit plusieurs manières de nommer ses personnages ( nom, prénom, nom et prénom, surnom ). Pour Lévine par exemple l'auteur l'appelle tantôt Lévine, tantôt Constantin, parfois Constantin Dmitriévitch mais également Kostia.. De quoi vous faire péter une durite non?
La narration s'articule donc autour du couple Anna/Wronsky mais sans pour autant être prépondérante sur l'entièreté du roman. Ainsi Lévine ( que j'adore ) est un des personnages principaux de l’œuvre alors qu'il ne croise quasiment jamais Anna ! Son personnage idéaliste m'a émue et le couple qu'il forme avec Kitty m'a beaucoup plus passionné que celui d'Anna et de Wronsky.


Et malgré la lenteur et parfois l'ennui que j'ai pu ressentir dans cette immense fresque la grande qualité de Tolstoï réside dans la psychologie et la personnalité des personnages aux nuances les plus multiples. Je les ai trouvés tous touchants, passionnants et parfois déroutants; en un mot: réalistes. Quand certains sont en quête d'identité d'autres courent vers l'ambition ou encore l'amour. Des couples se pardonnent tandis que d'autres se déchirent à la moindre pointe de jalousie. C'est exhaustif et riche ! D'ailleurs ça l'est parfois un peu trop au point de rendre la lecture quelque peu fastidieuse. La romance est certes omniprésente mais elle se développe aussi autour d'éléments peu enclin à la passion : agronomie, religion, politique, culture.. Des sujets qui pourraient être intéressants mais qui sont trop développés et d'une manière peu attrayante. 


Je regrette donc certains passages longuets, une Anna finalement peu présente, parfois immature et ces noms à n'en plus finir ! J'aurai également dû entrecouper ma lecture pour souffler un peu.. Mais même si le coup de cœur ne s'est pas révélé je n'en trouve pas moins ce roman puissant.




extraits

Tous les bonheurs se ressemblent, mais chaque infortune a sa physionomie particulière.
tome un - page 10


[..] jamais l'horreur de la tempête n'avait paru si belle à Anna. Elle venait d'entendre des mots que redoutait sa raison, mais que souhaitait son cœur.
tome un - page 143


La femme est privée de droits parce qu'elle est privée d'instruction, et le manque d'instruction tient à l’absence de droits. N’oublions pas que l'esclavage de la femme est si ancien, si enraciné dans nos mœurs, que bien souvent nous sommes incapables de comprendre l'abîme légal qui la sépare de nous.
tome deux - page 45


Si tu ne cherches que la récompense, le travail te paraîtra pénible, mais si tu aimes le travail, ta récompense sera toute trouvée.
tome deux - page 203


J'ai peur de moi-même, je me sens sur le bord d'un abîme.
tome deux - page 357
 



Connaissiez vous Anna Karénine? Comment trouvez-vous le style de Tolstoï? Avez-vous un roman à me conseiller sur la société russe?

7 août 2017

Ta deuxième vie commence quand tu comprends que tu n'en as qu'une.. de Raphaëlle Giordano



Auteur : Raphaëlle Giordano
Genre : Roman / Développement personnel
Paru en : Septembre 2015
Prix : 6,95€  
Éditeur : Pocket
Pages : 252


quatrième de couverture
"Camille, trente-huit ans et quart, a tout, semble-t-il, pour être heureuse. Alors pourquoi a-t-elle l'impression que le bonheur lui a glissé entre les doigts ? Tout ce qu'elle veut, c'est retrouver le chemin de la joie et de l'épanouissement. Quand Claude, routinologue, lui propose un accompagnement original pour l'y aider, elle n'hésite pas longtemps : elle fonce et repart à la conquête de ses rêves.."


Le train-train quotidien tient ses charmes à ses petits plaisirs et à sa stabilité. Mais lorsque la monotonie engloutit jusqu'à nos rêves d'enfant on se laisse gagner par un vide indiscernable.  C'est ce que vit l'héroïne du roman; Camille. Mais la vie fait bien les choses; après un accident de voiture elle rencontre de façon impromptue, Claude, routinologue. Le nom fait sourire, c'est que ça parait assez loufoque comme métier routinologue, non? Mais l'assurance et la charisme du soixantenaire dissiperont assez vite les préjugés de Camille. Et comme dit le dicton: Qui ne tente rien, ben n'as rien !


Roman ou guide de la psychologie positive, le débat reste entier à ce sujet. Pour ma part j'aime cette manière d'amener le développement personnel. C'est inspirant sans faire moralisateur. On pioche les idées qui nous plait, on les adapte à notre niveau tout en suivant la métamorphose de Camille, et ça c'est plutôt cool. Parmi celles testées j'ai beaucoup aimé les grimaces devant le miroir le matin :) . Étant déjà assez de bonne humeur au réveil avec ce petit exo régressif la banane est assurée !
Ce que je regrette c'est le manque de profondeur et de rétrospectives concernant le personnage principal.. Elle est malheureusement quelconque et un brin naïve, je ne m'y suis donc pas particulièrement attachée. Tous ces changements semblent si faciles pour elle ! Certes, les difficultés se font ressentir, mais elle passe au-dessus aussi vite que les pages se tournent. Ce qui est dommage car je ne trouve pas ça assez réaliste.


La fin m'a également laissée mitigée, entre surprises et conte de fée j'ai été à la fois déçue et enchantée. Déçue car certains chapitres m'ont fait lever les yeux au ciel tant c'était gros. Et enchantée par les valeurs et le symbolisme qu'à voulu communiquer l'auteure dans les dernières pages : le cercle vertueux, le partage, l'effet papillon.. C'est tellement approprié et bien trouvé ! D'ailleurs l'idée de prêter cette lecture à une amie prochainement me fait rentrer moi aussi dans ce petit cercle, et c'est très plaisant.



Vous n'imaginez pas à quel point c'est rare, quelqu'un qui sait vraiment écouter ! Je me dis souvent que quelqu'un qui sait écouter est le roi du monde.
chapitre 13 - page 94




Si vous n'avez jamais lu de livre sur le développement personnel je vous conseille de vous attarder sur celui-ci; une mise en bouche parfaite pour le genre ! Pour les connaisseurs ne vous attendez pas à un roman révolutionnaire, il est assez commun et manque de crédibilité.

3 août 2017

Un livre [ TAG ]


Hola ! Alors ces vacances? Déjà parti, en préparation ou en train de savourer vos derniers jours de congés? Ce que j'espère c'est que là où vous êtes il fait beau, pas trop chaud et que vous profitez un maximum avec vos proches. En tout les cas si vous êtes ici c'est que vous avez un peu de temps devant vous et ça c'est chouette ! Alors aujourd'hui j'avais envie de faire un tag, j'adore en faire mais j'en fait finalement très peu ( j'espère y remédier rapidement ) ! Sans transition, les questions Gaston !


Un livre que tu as particulièrement aimé
Sans hésitation Madame Bovary de Flaubert ! Et oui, un classique ! Un de ceux qu'on lit sans grande joie au lycée et pourtant qu'est-ce que je l'ai adoré ! Emma Rouault est passionnante et le style de Flaubert unique. C'est ma plus jolie surprise cette année et je vous en parle plus en détail ici.

Un livre qui ne t'as pas plu
La bibliothèque des cœurs cabossés par Katarina Bivald.. Une vraie déception que j'ai essayé de terminer tant bien que mal malgré l'ennui persistant. L'héroïne est sans saveurs et se laisse diriger par les aléas de la vie. Le synopsis est mignon mais n'engage pas vraiment de rebondissements. bref, le soulagement une fois abandonné.

Un livre qui est dans ta PAL ( pile à lire )
Mémoires d'un Yakuza de Yunichi Saga qui me tarde à lire ! J'avoue avoir craqué pour la couverture mais l'idée d'en apprendre davantage sur la culture japonaise m'a encore plus plu ! Que de non-dits sur les Yakuzas ! Ici c'est un véritable témoignage de chef de gang qui nous ai transmis, je suis certaine de ne pas être déçue à la suite de cette lecture.

Un livre qui est dans ta wishlist
Un éclat de givre d'Estelle Faye, terriblement bien vendu par Ninon. Un Paris post-apocalyptique riche et emplit de mystères.. Je me demande encore combien de temps je vais tenir avant de me le procurer ! Et vous avez vu cette magnifique couverture !? Vous l'avez déjà lu?

Un livre auquel tu tiens?
La fille de papier de Guillaume Musso ! Il a beaucoup de signification pour moi. D'une part parce que c'est le premier livre que mon chéri m'a offert mais c'est également le premier roman qui m'a redonné goût à le lecture après ma pause post-Harry Potter ( soit 5 ans ! ). J'ai pu également découvrir le style de l'auteur que j'affectionne particulièrement malgré deux grosses déceptions..

Un livre que tu voudrais vendre/troquer
Attachement de Rainbow Rowell que j'ai chronique ici. J'ai vraiment apprécié ma lecture et ce moment passé avec Lincoln mais ce n'est pas suffisant pour moi.. J'ai également remarqué que je préfère ( de loin ) regarder les comédies romantiques plutôt que de les lire. 

Un livre que tu n'as pas réussi à terminer
Malheureusement Les enfants de Peakwood par Rod Marty. Je sais qu'il a très bonne critique mais ça ne l'a pas fait avec moi. Acheté au salon du livre de Montreuil et sous l'influence de Booktube je regrette mon achat.. J'ai tardé à le lire et l'atmosphère pesante et sombre ne m'a pas particulièrement enchantée; j'ai manqué le coche.. Si vous me suivez sur Instagram vous m'avez vu l'abandonner dans un recoin de Paris, je suis certaine qu'il a déjà trouvé preneur ;)

Un livre dont tu n'as pas encore parlé sur ton blog
Il y en a pas mal.. je tarde assez à chroniquer car j'ai des articles en préparation avec environ 3 semaines d'avance. Je prends donc mon temps dans mes lectures et mes chroniques. En ce moment je lis Anna Karénine mais je ne sais pas si à l'heure où j'écris ce tag celui-ci sera déjà en ligne.

Un livre que tu vas lire en lecture commune
Scarlet de Marissa Meyer, le second tome des Chroniques lunaires ! J'avais adoré le premier tome de la saga mais je me suis retenue de lire la suite: j'attends patiemment que Rada finisse le premier tome avant :)

Un livre que tu reliras
Pour faire l'originale et ne pas dire Harry Potter j'aimerai tellement me retenter Quatre filles et un jean, une de mes sagas favorites de tous les temps ( avis de la Carmen adolescente hein ^^ ). J'espère ne pas être déçue, car c'est bien connu : la nostalgie adoucit les souvenirs.






C'est fini pour ce tag que j'ai pris plaisir à faire, ai-je éveiller votre curiosité pour certains bouquins? Si vous souhaitez répondre aux questions faites-moi signe ou commentez en-dessous de l'article ! D'ici-là je tague : Ninon, Floriane, Maureen, Lucie, Leely et Mégane !

26 juil. 2017

Shop the moodboard : Game of Thrones ( Missandei )



Non, mon post n'a rien à voir avec la reprise de ma série fétiche, vraiment pas ! Bon, ok peut-être un peu ;) D'ailleurs vous en avez pensé quoi de ce dernier épisode?!! Dingue, non? Comment il peut en être autrement avec cette saga?! Et l'univers est tellement foisonnant et inspirant que j'aurai du mal à tout insérer dans un seul moodboard ! Alors j'ai eu la méga bonne idée de choisir un personnage de la série pour mon premier tableau d'inspi GOT, à savoir la magnifique Missandei. Peu de temps à l'écran mais un second rôle important, excellent et touchant: j'ai hâte de voir l'évolution de son histoire avec Ver Gris !


Je ne sais pas vous mais moi je trouve les crop tops vraiment canons ( même si j'en porte jamais ahah ) ! Celui-ci est un brin sexy mais il irait parfaitement à la demoiselle ! Et quand je vois Nathalie Emmanuel aussi belle tout en étant très nature elle me donne envie de me faire une routine soins de malade pour avoir la même jolie peau satinée. Petit gommage, petite huile, petit bracelet ethnique, tu te poses sur ce magnifique coffre en manguier en mode déesse des sept royaumes et obligé ton mec aura envie de te sauter dessus. Bien entendu en bonne érudite on se sera plongée dans les Origines de la saga et si on est trop occupée ( conseillère de la Mère des Dragons c'est un job à plein temps hein ! ) on aura visionné l'intégrale des saisons.


bracelet Bolivia à shopper ici • GOT - Les origines de la saga à shopper ici • Le trône de fer - tome 1 à shopper ici • L'intégrale ( saison 1 à 6 ) à shopper ici • huile de massage Rituals à shopper ici • gommage pour le corps Rituals à shopper ici • top croisé Topshop à shopper ici • coffre en manguier Maison du Monde à shopper ici

20 juil. 2017

Culottées par Pénélope Bagieu



Auteur : Pénélope Bagieu
Genre : Bande dessinée
Paru en : Septembre 2016
Prix : 20€ par tome
Éditeur : Gallimard
Pages : 367 au total


quatrième de couverture
"Des femmes qui ne font que ce qu'elles veulent. Les culottées font voler en éclats les préjugés à travers des portraits de femmes qui ont inventé leur destin."

Dès sa sortie j'étais certaine de me procurer cette nouvelle œuvre de Pénélope Bagieu; une illustratrice que j'adore et que je suivais à ( presque ) ses débuts sur son site http://www.penelope-jolicoeur.com/ . Je suis fan de ses premiers dessins et Ma vie est tout à fait fascinante fait parti de mes livres fétiches. Mais ayant été déçue par La page Blanche ( je vous en parle brièvement ici ) je n'avais pas craqué pour ses autres parutions. Pour autant je me suis jetée sur ces deux tomes.. Et qu'est-ce que j'ai bien fait les ami(e)s ! Un joli coup de crayon, des couleurs qui pètent sa mère en jettent et des sujets sérieux traités avec humour. C'est un vrai régal !




Un vrai régal déjà pour les yeux car l'objet-livre est fou : une couverture rigide et épaisse teinte d'une couleur qui crie la joie de vivre et le tout recouvert de portraits de femmes dessinées en relief. Et même que ça brille ! Si ça c'est pas du joli boulot éditorial !


Souvent réduite à une ceinture de bananes, Joséphine Baker était une femme incroyablement engagée, altruiste et courageuse.
portrait de Joséphine baker


Ensuite nouveau régal pour l'esprit; P.Bagieu dresse des portraits de femmes qui sont pour le moins incroyables. Que ce soit pour leur destin, leur originalité, leur détermination ou encore leur combat, chacune à su m'émouvoir à leur manière le tout raconté avec légèreté et subtilité. Car il en faut pour aborder des sujets comme le féminisme, la violence ( physique et morale ) ou encore le mépris qu'ont subi ces femmes. Des portraits qui, bien que traités sous le ton de l'humour m'ont particulièrement bouleversés. Entre révolte, indignation, joie et fierté je suis passée par bien des émotions aux côtés de ces femmes si inspirantes et déterminées.




Toute sa vie, chassée par la porte, elle est revenue par la fenêtre pour combattre l'injustice.
portrait de Naziq al-Abid


Rebelles, insoumises, rêveuses, et passionnées, elles viennent des quatre coins du globe et de milieux très différents mais n'ont qu'un seul but : affirmer leur personnalité et leurs droits ! De l'antiquité au XXIèm siècle chacune va tenter de prendre son destin en main et de passer outre l'obscurantisme. Tolérance et détermination sont les maîtres-mots de ces nanas ! Cette diversité fait la richesse de l'ouvrage et vous n'avez pas le temps de vous ennuyer à travers  ces courtes biographies tant elles sont vivantes et bien documentées. C'est un pur plaisir !




Bref, vous n'aimez pas les clichés et vous n'avez aucun tabou? Alors ce livre est fait pour vous ! Et il est même à mettre entre les mains de toutes femmes et jeunes filles que vous aimez. Et si vous avez peur de survoler le portrait de certaines ou de ne pas retenir toutes les informations je vous conseille de savourer ces albums en prenant le temps de découvrir les histoires une à une; peut-être de manière quotidienne? Histoire de bien apprécier ces bouts de femmes :)


Pour moi Pénélope Bagieu a réussi à rendre hommage au sexe féminin avec brio en quelques coups de crayons.




5 juil. 2017

L'anti-cernes bio de chez Avril



Bien que je puisse me passer de fond de teint sans soucis, pour l'anti-cernes c'est encore autre chose. Mes cernes ne sont ni énormes, ni d'une couleur trop prononcée mais pour autant je les vois et j'aime bien donner un coup de pep's à mon regard. Je recherche donc un résultat naturel et lumineux ! Mais en renouvelant ma trousse à maquillage j'ai eu envie de changement et c'est pour cette raison que je me suis tournée vers cet anti-cernes de la marque Avril. Peu onéreux et bio, je franchis un nouveau cap dans l'aventure de la cosmétique naturelle.. Car oui, voici mon premier achat maquillage bio !




Je me suis procurée la teinte Porcelaine qui ma foi s'adapte à ma carnation tout en apportant ce petit côté lumineux que j'apprécie tant ! Pratique et léger le petit boitier peut se faufiler partout mais n'est pas très hygiénique.. La texture quant à elle est compacte, je la chauffe donc un peu pour la faire glisser plus facilement sur la peau. Je l'applique avec parcimonie car je trouve la couvrance trop forte pour moi et parce que je ne veux pas me dessécher le contour de l’œil. A dose plus élevée vous risquerez un effet grumeleux et voyant, et c'est tout ce qu'on ne recherche pas !

Le résultat est très flatteur : des cernes uniformisés et un regard frais ! Mais à condition de ne pas trop en mettre ! Je pense que c'est un produit de qualité à bas prix et avec une super compo mais ce n'est pas l'anti-cernes de mes rêves ;)






L'avez-vous déjà testé? Un autre anti-cernes naturel à me conseiller?


Haut de la page