18 déc. 2016

Les filles de Shanghai - Lisa See



Auteur : Lisa See
Genre : Roman historique
Paru en : Mai 2010
Prix : 21€40
Editeur : Flammarion
Pages: 427


quatrième de couverture
"Chine, 1937. Shanghai est le joyau de l'Asie, ville lumière, colorée et tumultueuse, abritant millionnaires et mendiants, patriotes et révolutionnaires, artistes et seigneurs de guerre. C'est aussi là que vivent les sœurs Chin, Pearl et May, magnifiques jeunes femmes, aisées et rebelles, aux tempéraments pourtant opposés. Mais l'insouciance s'arrête brutalement pour les deux sœurs le jour où leur père, ruiné, décide de les vendre à des Chinois de Californie, venus chercher des épouses en Chine."


Je devrais commencer mon article par vous dire ô combien je suis désolée de ne pas me montrer régulière et d'avoir laissé le blog en suspens comme ça. Mais s'étaler sur une telle futilité me parait ennuyeux et surtout disproportionné. Pour moi écrire ne doit pas être une contrainte et il est essentiel de le faire quand bon nous semble, pas vrai? Bon, passons cet aparté et allons directement à mon sujet principal : ma dernière lecture !


Lisa See est une autrice que j'avais découvert avec Fleur de Neige dont j'avais beaucoup apprécié le roman et le style, bien qu'un peu lent.. Dans Les filles de Shanghai on retrouve la même forme, la même essence que dans Fleur de Neige. L'époque est différente mais elle n'en n'est pas moins difficile pour une femme. Dans les années 30 les mariages arrangés sont toujours d'actualité et nos héroïnes vont en avoir pour leur frais puisque leur père décide de les vendre à des chinois américains.. Elles qui rêvaient de vivre à l'occidentale et d'être considérées comme des icônes vont très vite déchanter..


De désillusions en désillusions on peine à parfois continuer l'histoire tellement leurs destins semblent tragiques. Entre rêves et réalité la chute est souvent brutale pour les deux sœurs à qui tout leur réussissait. C'est leur lien qui va les pousser à aller de l'avant, à se surpasser et surtout à surmonter toutes les épreuves qu'elles vont devoir traverser. Traditions, guerre, racisme et rivalité sont intimement liés dans cette lecture et certains passages ne peuvent vous laisser indifférents.


Ne prenez pas peur, l'histoire promet d'heureux passages et surtout des personnages attachants ! La manière d'aborder les relations entre sœurs est d'ailleurs pour moi un point fort de l'auteure. May et Pearl s'aiment et se déchirent comme le font d'autres sœurs si ce n'est que les secrets de famille et la guerre sino-japonaise viennent se juxtaposer à elles. Ce roman historique m'a charmé et pourtant j'ai souvent décroché de ma lecture. Certains passages étaient trop banals et descriptifs, ponctuant ainsi le récit de moments passionnants et d'autres bien plus monotones. C'est donc un livre que je vous conseille malgré ce reproche que j'ai à lui faire car l'immersion est totale et exotique. Et puis cette fin..



extraits

Elle me serre dans ses bras et j'éclate en sanglots. Une fois calmée, je sens son cœur battre en harmonie avec le mien, au plus profond d'elle-même. Nous ne pourrions pas être plus proches. Quoi qu'il advienne, nous survivrons ensemble.
les hommes de la montagne d'or - page 52


Nous jetons un dernier regard dans la salle des douches. Ce ne sera bientôt plus un secret pour personne.
sœurs de sang - page 169


" - Je n'ai jamais pensé connaitre le bonheur, mais ne pouvons-nous pas  essayer de le chercher ensemble?"
la coupe de l'amertume - page 236


Celle-ci la considère d'un air méprisant avant de nous dire :
" - Pourquoi ne retournez-vous pas dans votre pays, vous et tous les autres étrangers?
Comme ça, de but en blanc ! Vous vous rendez compte? Avant que Sam ai compris ses paroles, je lui réponds du tac-au tac :
- Parce que ma fille est née dans ce pays. Et qu'elle est ici chez elle."
quelques photographies - page 293


" - Elle est amoureuse, dit May d'une voie légère où je sens tout de même poindre un soupçon d'inquiétude. Les filles disent et font des choses stupides quand elles sont amoureuses."
une pépite d'or - page 370

Vos Notes

  1. Coucou Carmenou,
    tu m'avais donné envie de lire Fleur de Neige dont j'ai adoré la lecture et dans lequel j'avais appris de nombreuses choses sur les coutumes chinoises alors je te fais confiance pour ce livre, si j' en ai l'occasion,je le lirais :)
    Des bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou Crapettouille ! Ah oui je m'en souviens bien ! Il était tellement extra ! J'espère que tu te laissera guider, surtout qu'il y a une suite à celui-ci ! Des bisous !!

      Supprimer
  2. Je pense que c'est un roman qui pourrait me plaire :) Merci pour la découverte.

    RépondreSupprimer

Haut de la page